Avis de recrutement de deux (02) Facilitateurs(trices) Communautaires (FACOM)

Avis de recrutement de deux (02) Facilitateurs(trices) Communautaires (FACOM)

Le consortium AZND/Self Help Africa a obtenu de l’Agence belge de développement (Enabel) un financement pour mettre en œuvre une action dénommée « Projet d’Appui à la création de moyens d’existences durables par la Formation et à l’Insertion Socio-professionnelle des Jeunes et des Femmes y compris des PDI dans la région du Centre-Nord ». Ce projet s’inscrit dans une action plus globale qu’est le Projet de renforcement de la résilience socio-économique dans la Région du Centre-Nord (axe OKD) financé par l’Union européenne et mis en oeuvre par le consortium Enabel/GIZ.

Ainsi, l’Association ZoodNooma pour le Développement (AZND), recherche des candidatures pour le recrutement de deux (02) Facilitateurs/trices Communautaires (FACOM) pour la mise en œuvre du projet.

Télécharger tout l’avis

Autonomisation des communautés dans le Sanmatenga: L’AZND remet du matériel d’installation d’une valeur de 26 millions, aux bénéficiaires du projet RENCOSS

Autonomisation des communautés dans le Sanmatenga: L’AZND remet du matériel d’installation d’une valeur de 26 millions, aux bénéficiaires du projet RENCOSS

L’ONG Zood-Nooma a remis du matériel d’installation à des bénéficiaires du projet RENCOSS, le 02 juillet 2022, dans la région du Sanmatenga, au Burkina Faso. Cette initiative vise à promouvoir le développement endogène et l’autonomisation des communautés locales.

Le matériel remis comprend des équipements pour différents métiers tels que la menuiserie, la couture, la coiffure, la mécanique, la soudure, l’électricité, la maçonnerie, la plomberie, l’agroalimentaire, la transformation des produits agricoles, l’élevage et bien d’autres. Ces équipements permettront aux bénéficiaires d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer un métier et créer leur propre entreprise.

Les bénéficiaires sont des déplacés internes et des membres de la communauté hôte des communes de Kaya, Pissila et Korsimoro. Ces personnes ont été formées dans le cadre du projet RENCOSS qui vise à renforcer les capacités des populations affectées par les conflits et les déplacements forcés.

La remise de ce matériel d’installation marque une étape importante dans le processus d’autonomisation des bénéficiaires. En leur fournissant les outils nécessaires pour exercer un métier, Zood-Nooma contribue à leur permettre de subvenir à leurs besoins et de reconstruire leur vie dans leur nouvelle communauté.

La cérémonie de remise s’est déroulée dans une ambiance festive et a été marquée par des discours de remerciements et des témoignages de bénéficiaires qui ont exprimé leur gratitude envers Zood-Nooma, Expertise France et les autorités locales pour leur soutien.

Cette action de Zood-Nooma s’inscrit dans sa mission de promotion du développement endogène et de l’autonomisation des communautés locales. L’ONG travaille depuis de nombreuses années dans la région du Sanmatenga pour soutenir les populations affectées par les conflits et les déplacements forcés en leur fournissant des formations, des ressources et des opportunités économiques.

Grâce à ce don, les bénéficiaires pourront désormais mettre en pratique les compétences acquises lors de leur formation et contribuer au développement économique de leur communauté. Ils deviendront ainsi des acteurs clés du développement endogène et de la reconstruction post-conflit.

Zood-Nooma continuera à accompagner les bénéficiaires dans la mise en œuvre de leurs projets et à soutenir d’autres initiatives visant à promouvoir le développement endogène dans la région du Sanmatenga et au-delà.

AZND : Des initiatives pour promouvoir les produits forestiers non ligneux dans la région du Centre Nord

AZND : Des initiatives pour promouvoir les produits forestiers non ligneux dans la région du Centre Nord

L’Association Zoodnooma pour le Développement (AZND) est activement engagée dans la promotion des produits forestiers non ligneux (PFNL) dans la région du Centre-Nord. En 2019, elle a réalisé plusieurs initiatives visant à soutenir les producteurs de PFNL locaux.

Tout d’abord, l’AZND a mis en place 14 jardins nutritifs de moringa et de baobab au profit de 14 groupements de producteurs de PFNL. Ces jardins permettent aux producteurs d’avoir un accès direct à des ressources naturelles pour la production de PFNL, contribuant ainsi à améliorer leur revenu et leur sécurité alimentaire.

En plus de cela, l’AZND a organisé un voyage d’étude à Léo et quatre visites commentées au profit de 120 producteurs de PFNL. Ces activités ont permis aux producteurs d’apprendre les bonnes pratiques d’exploitation des PFNL, allant de la production à la transformation et à la commercialisation. Cela leur permet d’améliorer leurs compétences et leurs connaissances dans ce domaine.

Pour faciliter la commercialisation des PFNL, l’AZND a construit une vitrine régionale et deux kiosques de commercialisation à Kongoussi, Kaya et Barsalogho. Ces infrastructures offrent aux producteurs un espace dédié pour exposer et vendre leurs produits, ce qui favorise leur accès au marché et leur permet d’obtenir de meilleurs prix.

En outre, l’AZND a formé 110 membres de coopératives de PFNL sur diverses thématiques liées à la production et à la transformation des PFNL. Ces formations visent à renforcer les capacités des producteurs et à les aider à améliorer la qualité de leurs produits.

Pour promouvoir l’utilisation des PFNL dans la cuisine locale, l’AZND a formé 15 restauratrices en technique de cuisson des PFNL et en hygiène. Ces formations permettent aux restauratrices d’intégrer les PFNL dans leurs recettes et de promouvoir leur utilisation auprès des consommateurs.

Enfin, l’AZND a organisé deux cadres provinciaux de concertation des acteurs des filières PFNL. Ces rencontres permettent aux différents acteurs de se réunir, d’échanger et de collaborer pour le développement et la promotion des PFNL dans la région.

Ces initiatives de l’AZND contribuent à promouvoir les PFNL, à renforcer les capacités des producteurs et à faciliter leur accès au marché. Elles visent également à sensibiliser les consommateurs sur les avantages des PFNL en termes de nutrition, de santé et de préservation de l’environnement. L’AZND continue de travailler en étroite collaboration avec les producteurs, les restaurateurs, les autorités locales et d’autres acteurs pour promouvoir les PFNL.

L’AZND a réalisé des avancées significatives dans la promotion de l’agriculture durable et l’autonomisation des communautés locales en 2019

L’AZND a réalisé des avancées significatives dans la promotion de l’agriculture durable et l’autonomisation des communautés locales en 2019

Dans les trois provinces du Centre Nord, l’AZND a accompli des progrès notables dans la mise en œuvre de projets visant à promouvoir l’agriculture durable et à autonomiser les communautés locales. Grâce à ses efforts, 1240 hectares de cordons pierreux ont été réalisés, contribuant ainsi à la préservation des sols et à la lutte contre l’érosion.

Les acteurs outillés

l’AZND a mis en place des formations techniques en Conservation des Eaux et du Sol (CES) et en Développement Rural Soutenable (DRS), qui ont bénéficié à un total de 1042 producteurs. Parmi ces participants, 695 étaient des hommes et 347 étaient des femmes, démontrant ainsi l’engagement de l’association à promouvoir l’égalité des genres et à renforcer le rôle des femmes dans le secteur agricole

Les formations dispensées par l’AZND ont permis aux producteurs d’acquérir des compétences essentielles en matière de techniques agricoles durables, notamment en matière de conservation des sols, de gestion de l’eau et de diversification des cultures. Ces connaissances pratiques ont non seulement amélioré la productivité agricole, mais ont également contribué à la préservation de l’environnement et à la résilience face aux changements climatiques.

L’AZND a également mis en place des mécanismes de suivi et d’évaluation pour évaluer l’impact de ses interventions. Les retours positifs des producteurs formés témoignent de l’efficacité de ces initiatives et de l’importance de continuer à soutenir les communautés locales dans leur transition vers des pratiques agricoles durables.

A noter que l’AZND a joué un rôle essentiel dans la promotion de l’agriculture durable et l’autonomisation des communautés locales dans les provinces du Centre Nord. Grâce à la réalisation de 1240 hectares de cordons pierreux et à la formation de 1042 producteurs, dont une proportion significative de femmes, Zoodnooma a contribué à renforcer la résilience des communautés face aux défis environnementaux et à améliorer leur sécurité alimentaire. Ces réalisations témoignent de l’engagement continu de l’association XYZ à créer un avenir durable pour tous.

L’AZND contribue au développement agricole et à la sécurité alimentaire dans le Bam

L’AZND contribue au développement agricole et à la sécurité alimentaire dans le Bam

L’Association pour le Zoodnooma pour le Développement (AZND) a réalisé en 2019 plusieurs projets visant à améliorer le développement agricole et la sécurité alimentaire dans la région de Bam. Ces initiatives ont permis de distribuer des semences améliorées, de l’engrais organique, des vivres et des kits nutritionnels, ainsi que d’équiper des villages en moulin à grain et en petits matériels de production agro-sylvo pastoral.

Distribution de semences améliorées et d’engrais organique 

Dans le cadre de ces projets, l’AZND a distribué 675 kg de semences améliorées (sorgho, niébé) à 150 producteurs locaux. Cette initiative vise à améliorer la productivité agricole en fournissant aux agriculteurs des semences de meilleure qualité. De plus, 17,5 tonnes d’engrais organique ont été distribuées à 350 producteurs afin d’améliorer la fertilité des sols et d’optimiser les rendements agricoles

Distribution de vivres et kits nutritionnels

L’AZND a également distribué 1155,405 tonnes de vivres (sorgho, mil, haricot) et des kits nutritionnels comprenant de l’huile et de la farine enrichie à 41025 personnes vulnérables dans neuf communes du Bam. Cette initiative vise à améliorer la sécurité alimentaire des populations les plus défavorisées en leur fournissant des denrées nutritives.

Dotation en moulin à grain et en petits matériels de production

Dans le cadre de son engagement en faveur du développement rural, l’AZND a doté sept villages de la commune de Kongoussi en moulin à grain. Cette initiative vise à faciliter la transformation des céréales et à améliorer la valeur ajoutée des produits agricoles locaux. De plus, divers petits matériels de production agro-sylvo pastoral ont été distribués aux agriculteurs locaux afin de renforcer leurs capacités et d’améliorer leurs pratiques agricoles.

Quels impacts pour la population?

Les projets réalisés par l’AZND dans la région de Bam ont eu un impact significatif sur le développement agricole et la sécurité alimentaire des populations locales. La distribution de semences améliorées, d’engrais organique, de vivres et de kits nutritionnels a permis d’améliorer les rendements agricoles et d’assurer une meilleure alimentation aux populations vulnérables. De plus, l’équipement des villages en moulin à grain et en petits matériels de production agro-sylvo pastoral a renforcé les capacités des agriculteurs locaux et favorisé le développement rural.

Traduction »